Les progrès informatiques et techniques des dernières années permettent la mise en place de nouvelles techniques de suivis de la biodiversité basées sur des capteurs autonomes et de l’intelligence artificielle. Dans le cadre de plusieurs projets en cours sur le site atelier BVD, nous mettons en place ce type d’approche pour suivre la diversité d’Oiseaux, de Chauves-souris et de la flore.

Ces protocoles s’inscrivent dans le cadre des projets EXCLU et MOMAC, visant à étudier l’impact des changements de pratiques et du changement climatique sur la biodiversité spontanée et associée, par la mise en place de protocoles d’acquisition à long terme et automatisés.

Suivis automatisés des populations d’Oiseaux et Chauves-souris

Ce protocole vise à suivre en temps réel et sur le temps long les évolutions de populations de ces deux groupes ayant un rôle d’auxiliaire de culture important. Des capteurs autonomes acoustiques et ultrasoniques enregistrent les chants d’oiseaux et les écholocations de chauves-souris. Des algorithmes de reconnaissance automatique basés sur le principe de l’intelligence artificielle permettent ensuite de connaître les espèces présentes sur les parcelles, mais aussi leur comportement (prédation, déplacements, etc.)

Suivi automatisés de la flore

Ce protocole vise à démontrer l’intérêt d’utiliser des capteurs numériques (smartphone) couplés à des algorithmes d’IA (PlantNet) pour faciliter la reconnaissance de la diversité taxonomique végétale (Famille, Genre, Espèce) le long de linéaires caractéristiques des milieux agricoles (bordures de parcelles, inter-rangs de cultures pérennes, fossés, talus). Il vise également à faciliter les relevés floristiques (EMBAL, etc.). Concrètement, les relevés de flore sont effectués par le biais d’une série de photographie qui sont ensuite analysées par un algorithme d’identification automatique.

Categories:

Tags:

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.